«Je peins depuis l’âge de 14 ans ! »

L’artiste peintre d’origine mexicaine a récemment exposé une quarantaine de ses toiles à Paris.

À l’initiative de mécènes séduits – mais comment ne pas l’être – par ses créations, il est depuis quelques années en résidence dans un petit village près de Tours.

J’ai eu la chance de pouvoir le rencontrer et surtout de pouvoir admirer ses œuvres pour lesquelles il donne quelques pistes d’exploration …


Roberto RÉBORA
France
Édition unique
Peinture, 2023
100 H x 100 L x 4 P cm

J’ai appelé ce tableau « Cravates et chaussures » et comme vous pouvez voir ce sont des hommes sans visage, sans émotion, ils trouvent leur place dans cet univers de traits qui caractérisent cette série (…) en général lorsque je commence un tableau je ne sais pas du tout comment il sera à la fin… les auteurs français m’inspirent aussi beaucoup. Quand un tableau est fini, des formes, parfois des visages apparaissent … ou pas !»

Roberto REBORA

« Roberto ne travaille ni acrylique ni peinture industrielle », m’a confié son épouse, « …il crée lui même ses couleurs avec des matières organiques en faisant ses propres mélanges sur une table de verre… »

Photo Roberto REBORA

C’est probablement pour cela que les couleurs de ses tableaux sont tellement pures et lumineuses !

Les toiles de Roberto sont comme des romans. On les regarde et on s’engouffre dans une histoire dont on est le seul à connaître les personnages…

Prenons la « Fête de Greta »

On se demande bien pourquoi cette femme à gauche se trouve hors du cadre et surtout ce que signifie son regard : envie de participer à la fête ou réprobation?

Et cet homme a la cravate jaune qui plane au dessus de la fête ? Qui peut-il bien être? Mari jaloux, amant évincé, père sévère…

Que fait-il là et/ou que va-t-il faire ?


La fête de Greta
Roberto REBORA
Édition unique
Peinture, 2023
100 H x 100 L x 4 P cm

Les toiles de Roberto sont toutes exceptionnelles! Il y en a encore 13 qui sont à Paris sur le lieu où elles ont été exposées mais elles ne vont pas tarder à reprendre le chemin de l’atelier de Roberto qui se trouve près de Tours.

Si vous voulez les voir « en vrai » vous pouvez contacter son attachée de presse Ariane Prêtre.

Je vous invite à aller découvrir son travail sur la plateforme Your Art où il fut l’un des premiers artistes à exposer et où vous pourrez échanger directement avec lui.