LA GENÈSE DU PROJET FULL CIRCLE
Partant du principe que l’espace est un égaliseur, l’exposition Full Circle invite les spectateurs à regarder tous les objets qu’il contient comme une œuvre d’art.

De la même manière que les créatrices se sont senties obligées de rejeter leurs préjugés et leurs attentes sur ce que la mode peut et doit être, les artistes ont adopté la même philosophie – éliminant la polémique stérile de ce qui peut ou ne peut être accepté comme de l’art.

L’exposition vise donc à construire un espace d’art vivant, respirant et mouvant.

Impliquant un groupe de créatives de divers horizons et disciplines – des arts visuels à la mode – le projet explore l’idée que l’art est partout et peut être n’importe quoi et que la mode n’est pas seulement un vêtement sur un cintre.

Juxtaposant des éléments aux extrémités opposées d’un spectre – le moi intérieur contre le moi extérieur, la fluidité contre la rigidité, l’obscurité contre la lumière – les voyages personnels de ces créatives se rejoignent.

Un voyage pour nous retrouver plus complet, du début à la fin ou … quelque part entre les deux.

L’exposition FULL CIRCLE EXHIBIT à l’EST Galerie a donc été inaugurée par un défilé mêlant art et mode

Cet événement a permis de mettre en avant le talent de plusieurs créateurs de mode, ainsi que de présenter des pièces uniques et originales.

La soirée a commencé avec une projection d’Audrey Maruani

L’artiste a parfaitement su capturer l’intime des moments centrés sur le corps féminin.

Audrey Maruani a présenté des pièces de deux de ses séries, 6-6 et In Her Room.


Puis les courts métrages de Funda Erzade, Romantic Memoirs et If Clothes, ont étés projetés.

Funda Erzade mélange danse, musique et narration…

… pour explorer des thèmes tels que la mémoire et le corps dans une œuvre vibrante, émouvante et dynamique.


Place ensuite à la poésie avec Mirror de Mariana Lin, accompagné par un morceau composé par Noora Nakhaei.

Dans l’espace dédié à l’exposition, le travail de chacune dialoguant avec celui de l’autre – la poésie de Mariana Lin ouvrant la performance, sur les traces de Noora Nakhaei partagées à la fois par la performance et les films de Funda Erzade, aux photographies d’Audrey Maruani véhiculant le corps et l’intimité qui résonnent dans les créations d’Anjela Sevilla et d’Isabella Di Giacomo.

Puis vint le défilé, un moment fort de l’événement.

Les créateurs ont présenté des pièces uniques, créant un véritable spectacle visuel.


Les modèles ont commencé leur performance dans des looks créés par Anjela Sevilla

Anjela Sevilla Photo Zenitude Profonde Le Mag

Anjela Sevilla a associé ses sculptures en tissu et en argile à des robes en tricot, représentant les émotions et les sentiments des modèles et utilisant la sculpture pour exprimer les relations de ses modèles avec leur corps.


Les silhouettes d’Isabella Di Giacomo en noir et imprimé ont clôturé la performance.

Photo Zenitude Profonde Le Mag

Ses créations explorent les côtés sombres de la féminité, en utilisant des techniques de couture pour créer un effet dramatique et exprimer ses idées audacieuses.


Les superbes chapeaux Mira Belle de Marie Desnos accompagnaient chaque silhouette.

Crédits photos Vincent Shango

Les créations de Marie Desnos ont la particularité d’attirer le regard sur des détails fascinants et sur des accessoires parés de bijoux, de plumes et de voiles.


La soirée s’est poursuivie par des interactions entre les invités et chaque artiste.

L’exposition Full Circle a atteint son objectif en bouclant véritablement la boucle.

En conclusion, le défilé et l’exposition FULL CIRCLE EXHIBIT ont été une belle consécration de ce projet initial.. Artistes et créateurs de mode ont rivalisé de talent présentant des pièces uniques et originales, mettant en avant leur créativité.

Véritable célébration de la mode et de l’art vivant, Full Circle Exhibit a permis de mettre en avant toute l’importance de la créativité et de l’originalité en matière de mode et d’art..

Crédits photos Zenitude Profonde Le Mag

À propos des artistes

QUI SOMMES-NOUS ?
Un groupe entièrement féminin de créatrices de tous horizons se réunissant pour créer une expérience. Les artistes et designers de l’exposition Full Circle sont issus d’horizons, d’âges et d’ethnies différents, mais partagent des expériences similaires en tant que femmes dans les industries de l’art et de la mode.


Audrey Maruani
Audrey Maruani est une photographe et une artiste parisienne.

À travers ses photos, empreintes de poésie et de douceur, elle capte l’intime pour raconter des histoires d’amour et tendresse.

Chacune de ses photos est une invitation à contempler un monde de pureté et de délicatesse, où la beauté se niche dans le plus petit et parfois le détail le moins parfait.


Noora Nakhaei

Noora Nakhaei (née en 1988) est une compositrice et conceptrice sonore.

Elle est une artiste célébrée pour sa capacité exceptionnelle à mélanger divers genres musicaux au service de sa profonde passion pour la narration.

Elle a collaboré avec des créateurs issus d’un large éventail de disciplines, y compris des cinéastes, artistes multimédias et créateurs de mode au Canada, aux États-Unis et en Europe.


Mariana Lin

Mariana Lin est poète et écrivain. Elle est titulaire d’une maîtrise aux beaux-arts de la Pacifique University, et ses travaux ont été publiés dans des revues littéraires telles que Prairie Schooner, The Paris Review, Gulf Coast, RHINO. Elle a reçu des prix dont Le Mississippi Review Prize et la nomination des meilleurs nouveaux poètes en 2021 par le regretté Marvin Bell. Son manuscrit de thèse Eko Eko Echo Echo, basé sur un récit du mythe d’Echo et Narcisse, explore les thèmes du silence et de la voix chez la femme asiatique.

Funda Erzade
Réalisatrice, Funda Erzade se concentre sur une interprétation performative des mouvements. Ces mouvements sont liés à une histoire, un trait de caractère, une ambiance atmosphérique ou un thème alors qu’ils agissent simultanément avec la musique et/ou le son. Elle crée des images pour comprendre la relation particulière de l’être humain à son propre corps. Elle souhaite clarifier, incarner et approfondir les sentiments. C’est un dialogue visuel d’artistes du mouvement avec leur environnement contrasté et coloré tout en explorant de nouvelles méthodes d’expression et en se libérant des exigences des récits.


Isabella Di Giacomo
Isabella Di Giacomo (née en 1999) a d’abord étudié la mode dans sa ville natale de Melbourne, en Australie, où elle a réalisé qu’elle souhaitait poursuivre une formation en couture plus traditionnelle. Cela l’a amenée à déménager à travers le monde jusqu’à Paris, où elle a obtenu son baccalauréat en design et technologies de la mode à l’Académie internationale de la mode. Ici, elle a pu développer ses pensées conceptuelles au-delà de la mode en tant que monde consumériste dans le large spectre de « Fashion Is Art ». Depuis l’obtention de son diplôme en 2022, Isabella a été invitée à présenter son travail à différentes occasions, lors d’un défilé de la Fashion Week de New York et pendant une performance d’art en direct à Miami Art Basel. « Rift and Eruption » (Emotions volcaniques) est une collection mettant en scène les émotions féminines.
« Je voulais que ma collection soit vraiment axée sur la prise de pouvoir féminine. Pour montrer aux femmes qu’elles peuvent porter tout ce qu’elles veulent, que ce soit féminin ou sexy ou plus masculin et qu’elles se sentiront toujours belles. J’ai utilisé une palette de couleurs plus sombres pour montrer ce côté plus dark que nous, les femmes, ne nous permettons parfois pas de montrer. Cette femme à l’intérieur peut être dangereuse et séduisante mais aussi forte et affirmée. Ces pièces célèbrent une femme unique en son genre ».


Anjela Sevilla
Anjela Sevilla (née en 1999 à Manille, Philippines) est une artiste et designer multidisciplinaire élevée en Arabie saoudite et aux États-Unis.

Elle a commencé son parcours créatif en pratiquant l’art et a continué en approfondissant ses intérêts pour la mode. Elle a exposé ses peintures, sculptures et illustrations lors de plusieurs expositions de groupe en Amérique avant de déménager à Paris, où elle obtient sa maîtrise en arts et gestion du luxe à l’IESA, tout en dirigeant des projets créatifs. Anjela Sevilla aime mélanger les médias avec sa pratique du design – plaçant des formes sculptées aux côtés de tissus délicats. Trouver le contraste et la tension dans ses pièces est l’objectif principal pour établir à la fois une forme esthétique et transmettre des idéaux changeants.
Anjela Sevilla présente la collection « Weight / poids ». Dans son travail, elle invite ses modèles à partager leurs propres sentiments et opinions sur leur corps en leur demandant où elles ressentent des émotions positives et négatives. Elle sculpte des pièces pour tenter de créer une extension physique de leurs mondes intérieurs. Le but de sa collection est de représenter les choses que chacune de nous porte en nous.

Anjela Sevilla travaille aussi sur un autre projet intitulé « Eve » qui explore les thèmes de la féminité et le regard porté sur elle.

Mira Belle est une Maison de chapeaux uniques réalisés sur-mesure. Mira Belle a été fondée à Montmartre en 2007 sous l’impulsion de sa directrice artistique Marie Desnos. (Ici à gauche avec Julie Chloé Mougeolle à droite )

Désormais installée à Neuilly-sur-Seine, Marie Desnos reçoit sur rendez-vous. Mira Belle, ce sont des chapeaux uniques et tendance pour tous crées par des modistes françaises et internationales : pour la cérémonie, de superbes matières, capelines d’été femmes, paille et panama pour hommes pour le printemps/été.

Le concept de Mira Belle : le port du chapeau nous rend encore plus chic, remarqué, quand il s’accorde avec la tenue du moment.

Les chapeaux Mira belle ont participé à de nombreux défilés de Fashion Week, et événements comme le prix de Diane et Ascot. Ils collaborent au théâtre, cinéma et cabarets comme le Crazy Horse. Marie Desnos a de suite ressenti l’harmonie de ses chapeaux avec les créations d’Anjela Sevilla et d’Isabella Di Giacomo.


Lucrezia Girelli

Lucrezia Girelli (née en 1991 à Vérone, Italie) est une jeune femme italienne diplômée d’un Master en Relations Internationales et Commerce vivant à Paris pour obtenir son MBA en Arts et Management du Luxe à l’IESA Arts & Culture. Elle a une carrière professionnelle impressionnante, notamment en marketing, planification d’événements et management d’artistes. Lucrezia Girelli a une passion pour l’art et l’industrie des galeries, ce qui l’a amenée à réussir en tant que créatrice d’événements pour le projet Elephant in the Room, une exposition caritative organisée en juin 2022 pour collecter des fonds pour les étudiants ukrainiens. Elle est constamment impliquée dans le marché de l’art, travaillant aux côtés du célèbre photographe parisien Antoine Poupel, pour plusieurs de ses projets passionnants. Lucrezia Girelli a également agi avec succès en tant que productrice et directrice créative d’Urban3, un projet tournant autour de la scène artistique urbaine parisienne. Elle a également autoproduit un documentaire et conçu la scénographie de tous ses événements. C’est une conférencière multilingue avec une solide compréhension de la diversité culturelle contemporaine.

Pour plus d’informations sur le concept Full Circle Exhibit, je vous invite à découvrir leur page Instagram .

En savoir plus sur ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading