J’ai assisté en juin dernier, à la présentation des pièces de la rentrée, et je vous invite à découvrir …

… les deux premières créations de la nouvelle Saison du Théâtre de l’Atelier

IL N’Y A PAS DE AJAR

DE DELPHINE HORVILLEUR INTERPRÉTÉ ET MIS EN SCÈNE PAR JOHANNA NIZARD

Delphine Horvilleur et Johanna Nizard
crédits photos Zenitude Profonde Le Mag

UN MONOLOGUE CONTRE L’IDENTITÉ

Je pourrais paraphraser ce que nous ont dit Delphine Horvilleur et Johanna Nizard mais je crains que ma mémoire ne me fasse défaut et du coup je préfère prudemment me retrancher derrière la note d’intention de Delphine Horvilleur qui me semble être très explicite …

« Il y a plusieurs années de cela j’avais proposé qu’on place une nouvelle fête dans nos calendriers civils et religieux. Aux côtés de la Pâques (chrétienne ou juive), je souhaitais voir figurer une fête de « pas que », une journée par an où l’on se souviendrait qu’on n’est « pas que »…

Pas que juif, pas que musulman ou chrétien, pas que français, pas qu’homme ou femme.

Tandis que nous étouffons sous les assignations communautaires, les obsessions identitaires, et tout ce qui nous enferme avec « les nôtres », il m’est soudain apparu qu’un homme détenait une clé pour nous faire penser. Cet homme s’appelle Ajar, à moins que cela ne soit pas son nom et qu’il n’ait jamais existé.


Ajar est l’homme qui n’est jamais « que » ce qu’il dit qu’il est.

Est-il l’auteur ou la victime d’une manipulation littéraire ? J’ai imaginé que cet homme/fiction littéraire avait donné naissance à un être qui nous parle aujourd’hui : de politique et de religion, de la force de la littérature ou de la vulnérabilité de nos narcissismes.
Ajar nous rappelle une évidence : nous sommes les enfants des livres que nous avons lus et des histoires qu’on nous a racontées, bien plus que de nos identités d’origine. Voici le monologue d’un homme qui a lieu dans ma tête ou dans la vôtre, et nous dit qu’on n’est pas « que nous ».

Delphine Horvilleur

Vous voyez? Il serait dommage de passer à côté non ?

IL N’Y A PAS DE AJAR

De Delphine Horvilleur
Texte édité aux Éditions Grasset
Mise en scène Johanna Nizard et Arnaud Aldigé
Avec Johanna Nizard

Collaboratrice artistique à la mise en scène Frédéric Arp
Conseil dramaturgique Stéphane Habib
Regard extérieur Audrey Bonnet
Création maquillage et perruque Cécile Kretschmar en collaboration avec Jean Ritz
Création costumes Marie-Frédérique Fillion
Création sonore Xavier Jacquot
Scénographie et création lumières François Menou
Création décor Les Mécanos de la Générale
Crédit photographie Almaïm

Production En Votre Compagnie
Coproduction Théâtre du Montansier – Versailles, Théâtre Romain Rolland de Villejuif, Les Plateaux Sauvages, Communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel – Normandie, Comédie Picardie

Avec le soutien et l’accompagnement technique des Plateaux Sauvages et du 909, espace de transmission et de production artistique
Avec le soutien du Fonds SACD Théâtre

Projet soutenu par le Ministère de la Culture, la DRAC Île-de-France et la Région Île-de-France
Spectacle soutenu par l’ADAMI et le dispositif ADAMI Déclencheur

12 REPRESENTATIONS EXCEPTIONNELLES : DU 1ER SEPTEMBRE AU 1ER OCTOBRE 2023

RÉSERVATIONS ICI



Second spectacle qui nous a été présenté :

LE BEL INDIFFÉRENT

l’un des plus beaux textes de Jean Cocteau

Pièce poignante sur le thème des amours toxiques, que nous sommes allés applaudir récemment dans une superbe mise en scène de Patricia Piazza) et qui là sera déclinée dans un tout autre registre…

ROMANE BOHRINGER et CHRISTOPHE PERTON
Crédits photos Zenitude Profonde Le Mag

En effet, Cocteau avait écrit deux versions, l’une pour le théâtre et l’autre pour les chansons. Christophe Perton les associe ici, imaginant …

… une tragi-comédie musicale résolument moderne mettant en scène une comédienne, un danseur et cinq musiciens

Encore un spectacle à ne pas louper !

LE BEL INDIFFÉRENT

De Jean Cocteau
Adaptation, mise en scène et scénographie Christophe Perton
Avec Romane Bohringer et Tristan Sagon
Composition musicale originale Maurice Marius et Emmanuel Jessua

Interprètes
Lead guitare et claviers Emmanuel Jessua
Chant et claviers Maurice Marius
Guitare Jonathan Maurois
Batterie Pierre Rettien
Basse Charles Villanueva

Collaborateur artistique et 1er assistant Maurice Marius
Vidéaste Baptiste Klein
Créateur lumières Jean-Pierre Michel
Chorégraphe Glyslein Lefever
Costumes Christophe Perton et Céline Guignard-Rajot

Assistante chorégraphe et mise en scèneVictoria Rose Roy
Assistante costumes Lucie Guillemet
Assistant vidéo et captation Léolo Pujebet

Régie générale Pablo Simonet
Direction vocale Mark Marian
Régie son Geoffrey Bonnifet

Construction décors ARTOM – Atelier

Spectacle créé le 6 janvier 2023 en résidence à la Maison des arts du Léman – Thonon-les-Bains

Production SCÈNES&CITÉS

Avec le soutien du Comité Cocteau et du Centre National de la Musique

La compagnie Scènes&Cités est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Auvergne – Rhône-Alpes et la région Auvergne – Rhône-Alpes

DU 11 OCTOBRE AU 12 NOVEMBRE 2023

RÉSERVATIONS ICI

INFOS PRATIQUES

THÉÂTRE DE L’ATELIER

1 place Charles Dullin

75018 Paris

01 46 06 49 24

Je vous conseille de vite réserver car il n’y a que très peu de représentations et les places partent vite !

T

En savoir plus sur ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading