Pas moins de 13 spectacles dévoilés par Sylvia Roux et Sandra Vollant à la soirée de présentation de la saison théâtrale 2022 !

Je tenais à vous présenter au plus vite ceux qui sont en ce moment à l’affiche mais je reviendrai très bientôt vous en parler plus en détails et bien sûr, évoquer tous les autres.

DEUX MAINS LA LIBERTÉ

Une création d’Antoine Nouel avec la participation de Frank Baugin

Berlin 1939, QG de la SS.
Le Dr Kersten soulage par ses massages un des plus proches disciples du Mal fait homme, Himmler et … ne se fait pas payer! Mais au bout de quelques temps il explique à son « patient » : je ne veux pas d’argent mais pour me payer, en échange de votre soulagement, je veux juste une vie !

Ce simple médecin en thérapie manuelle, en sauvera plus de cent mille…

« Celui qui sauve une vie, sauve l’Humanité entière » paroles du Talmud et du Coran.

Les représentations ont commencé le 1er septembre et j’ai tellement hâte de voir cette pièce !

DEUX MAINS LA LIBERTÉ

d’Antoine Nouel avec la participation de Frank Baugin
Mis en scène par Antoine Nouel
Avec Philippe Bozo, Franck Lorrain et Antoine Nouel
Lumière : Denis Schlepp
Son et images : Philippe Bozo

du 1er septembre au 6 novembre les jeudi, vendredi et samedi à 21h et le dimanche à 14h30 Réservations ICI

Bernarda Alba de Yana

De Federico García Lorca
Adapté et mis en scène par Odile Pedro Leal

À la mort de son époux, Bernarda Alba s’enferme avec ses filles, pour les huit années que durera le deuil ! Mais le vivant du corps de ses filles, la projette brutalement dans une modernité insoupçonnée. Pepe le Romano, est ce grain de sel invisible qui fera dérailler une mécanique quasi totalitaire de la destinée des femmes ; un ordre établi…

Angustias, l’ainée des sœurs, doit épouser Pepe le Romano. Cependant, Magdalena, Amélia, Martirio, Maria Josefa – l’aïeule ; toutes, dans la logique de leur corps, n’ont qu’une pensée : se « marier avec un beau garçon du bord de la mer ». Adela, la plus jeune des sœurs, prend le maquis de son plaisir « Mon corps sera à qui je voudrai ! » À quelle fin ?

La Maison de Bernarda Alba, oeuvre sublime de Federico Garcia Lorca fait partie de mes – bons – souvenirs d’oeuvres étudiées en fac d’espagnol !

J’irai donc avec un réel plaisir découvrir cette adaptation d’Odile Pedro Leal, et ce d’autant plus que Bernarda Alba de Yana transpose l’histoire de ces femmes en Guyane, pays que je connais et que j’aime beaucoup..

Cela fait deux bonnes raisons au moins, sans compter la présentation de la troupe qui m’a emballée, d’avoir envie d’aller voir Bernarda Alba de Yana.

Bernarda Alba de Yana

De Federico García Lorca
Adapté et mis en scène par Odile Pedro Leal

Avec Irène Bicep, Cornelia Birba, Micheline Dieye, Sarah Jean-Baptiste, Ophélie Joh, Jean-Marc Lucret, Odile Pedro Leal, Émilie Simonnet et Maïte Vauclin
Décor : Carmen Bagoe et Odile Pedro Leal
Costumes : Carmen Bagoe et Léa Magnein
Lumières : Carlos Perez

Du 11 au 25 septembre 2022 du jeudi au samedi à 19h et le dimanche à 17h Réservations ICI

(Comme je vous l »ai dit en début d’article, je reviens très vite vous présenter les autres pièces et vous dire aussi quelques mots du joli spectacle qui nous a été présenté en fin de soirée. )

Vous pouvez acheter vos places directement au guichet du Studio Hébertot mais je vous conseille vivement de réserver en ligne ou par téléphone au 01.42.93.13.04

STUDIO HÉBERTOT – 78 bis Boulevard des Batignolles – 75017 PARIS


En savoir plus sur ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading