La région Hauts de France soutient 19 pièces (16 au Festival OFF et 3 au IN ) et invite 180 lycéens à découvrir le Festival.

Ce dispositif – qui existe depuis déjà 6 ans puisqu’il a été initié en 2016 – montre la volonté d’investissement culturel de la Région Hauts-de-France.

Hauts-de-France en Avignon et « lycéens en Avignon ».

Un projet « double » qui ne pouvait que me plaire puisqu’il concerne à la fois le théâtre et l’accès à la culture pour des jeunes qui ne seraient peut-être pas allés au Festival spontanément.

L’opération Hauts-de-France en Avignon

Initiée en 2016, l’opération Hauts-de-France en Avignon s’inscrit dans la continuité des opérations menées dans les années 2000 par les Conseils régionaux du Nord Pas-de-Calais et de la Picardie, avant la fusion des deux régions en 2015 en matière de développement des politiques culturelles.

Un Comité Consultatif, composé de 17 professionnels du monde de la culture et de représentants de l’éducation populaire et de l’Education Nationale, se réunit une fois par an pour procéder à la sélection des spectacles.

Cette année encore, grâce au soutien financier, logistique et technique de la Région Hauts de France, 16 compagnies se produiront sur le festival OFF d’Avignon du 7 au 30 juillet 2022 (et 3 dans le IN)

  • Region hauts de france en avignon -zenitudeprofondelemag.com
  • Region hauts de france en avignon -zenitudeprofondelemag.com
  • Region hauts de france en avignon -zenitudeprofondelemag.com
  • Hauts de france en avignon-zenitudeprofondelemag.com
  • Region hauts de france en avignon -zenitudeprofondelemag.com

Alors, pour ceux qui iront en Avignon en juillet, le moment est venu de faire votre choix !

LES 16 COMPAGNIES SÉLECTIONNÉES

JANIS à 17H05 au 11 AVIGNON – 11, bd Raspail

Compagnie BVZK Harnes (62) / Théâtre musical

Nora Granovsky tisse progressivement un récit à travers lequel se mêlent sa passion pour Janis et des éléments biographiques de la vie de la chanteuse.

JANIS évoque successivement son parcours du Texas à la Californie, la ségrégation, la chasse aux sorcières, la Guerre froide, Guerre du Vietnam, le Summer of love, le Monterey Festival, le mouvement Hippie, Woodstock et la récupération de toute cette énergie créative nouvelle par l’industrie du disque et la société de consommation…

J’irais bien la découvrir …

Like Me Compagnie dans l’arbre – Lille (59) / Théâtre immersif et déambulatoire du 9 au 21 juillet à 17h20 – (Relâche le 15 juillet)

 Théâtre du Train Bleu (Réservations : +33 (0)4 90 82 39 06)

NOS PETITS PENCHANTS Compagnie Des fourmis dans la lanterne – Lille (59) / Marionnette

à 10h du 7 au 26 juillet (Relâches les 13 & 20 juillet) – Artéphile 5 bis-7 rue Bourg Neuf

« Nous travaillons sur la différence entre le bonheur ressenti et le bonheur que nous montrons… »

Nos petits penchants

Compagnie Des fourmis dans la lanterne

Ecriture, création, interprétation: Pierre-Yves Guinais, Yoanelle Stratman 

Aide à la dramaturgie: Pierre Chevallier
Regard Extérieur, aide à la mise en scène : Amalia Modica, Vincent Varène 

Création sonore : Jean-Bernard Hoste

Administration de la production : Fannie Schmidt Diffusion : Margot Daudin Clavaud

Nous attachons beaucoup d’importance à jouer sur cette distinction :

Ne cherchons-nous pas tous à vivre heureux ? Une vie réussie est-elle nécessairement une vie heureuse ? Le bonheur ne diffère-t-il pas selon les sensibilités de chacun ? Cette quête n’est-elle pas devenue tyrannique ? La compagnie Des Fourmis dans la lanterne ne prétend pas y répondre mais invite à s’interroger ensemble. Cette pièce pour petits et grands met en scène des marionnettes manipulées à vue, sans parole mais avec force images (et métaphores)

Ce spectacle fait partie de ceux que j’irais volontiers découvrir en priorité …

HERNANI ON AIR

Compagnie Des petits pas dans les grands – Montataire (60) / Fiction radiophonique

à 19h40 du 7 au 25 juillet – Relâches les 12 et 19 juillet

SCIERIE (LA) – 15 bd du quai St Lazare – 84000 – Avignon

Ce soir, Dona Sol est l’invitée d’Emilie Adlar sur le plateau de l’émission « Chuchote-Moi à l’oreille ». Elle vient témoigner de la radicalité de son choix amoureux. Muni d’un casque audio, le public est invité à la fois à être auditeur et spectateur de cette oeuvre du patrimoine littéraire.

Odyssées 2020Compagnie du Rouhault – Béthune (62) / Théâtre

à 12h15 du 8 au 27 juillet – relâches les 14 et 21 au Théâtre du Train Bleu

Odyssées 2020 est un triptyque de pièces courtes inspirées par l’Odyssée d’Homère et des adolescents d’aujourd’hui.

Les textes sont joués par trois comédiens passant d’un univers à l’autre en changeant de décors et de costumes à vue.

Trois histoires, trois langues théâtrales contemporaines : les auteurs révèlent l’itinéraire intime d’adolescents osant faire face aux adultes, relever les défis de leur époque et affirmer leur personnalité.
Le jeune Ulysse de Baptiste Amann, en retard au collège, nous raconte son épopée du bus scolaire à la salle de classe, et les épreuves traversées, échos espiègles de l’oeuvre d’Homère. Le sensible Télémaque de Yann Verburgh, en visite au musée avec sa classe, retrouve son père, soldat repenti, tandis que sa camarade Athéna, militante écologiste, est bien décidée à « sauver les jeunes gens en détresse ». Enfin la téméraire Léna de Mariette Navarro, dont le père revient après dix ans d’absence porteur d’un étrange récit, ose prendre l’élan pour son propre voyage, son odyssée de jeune femme.

Un spectacle astucieux et énergique à voir en famille pour partager les aventures d’une jeunesse rusée, émouvante et courageuse.

Odyssées 2020 est issu du grand projet Escales/Odyssée réunissant plusieurs structures du Pas-de-Calais autour de l’exposition Homère du Louvre-Lens, et invitant quatre auteurs en résidence d’écriture dans les collèges de Béthune, Sallaumines, Bruay-la-Buissière et Lens, au contact d’élèves de 6ème.

L’ART DE PERDRE Compagnie Filigrane 111 – Carvin (62)

D’après le roman d’Alice Zeniter

  • Interprète(s) : Céline Dupuis, Cyril Brisse, Franck Renaud
  • Régie : Fabrice David
  • Production : Chloé Vancutsem – Elise-Marie Bontinck

à 16h20 du 7 au 30 juillet (relâches : 11, 18, 25 juillet)

à L’ENTREPÔT – 1 TER Bd Champfleury

L’histoire d’une famille algérienne, de la Kabylie aux HLM de banlieue en passant par la guerre et l’exil. Naïma plonge dans une histoire familiale …qu’on ne lui a jamais racontée.

La compagnie Filigrane 111 a choisi d’ancrer l’adaptation de l’Art de Perdre, (prix Goncourt des Lycéens 2017) dans les Hauts-de-France et de donner la parole à ses habitants par le truchement de témoignages et d’images.

GHAZAL (CONVERSATION AVEC UNE FEMME )

Compagnie Jours Dansants – Laon (02) / Théâtre, danse, documentaire

Ghazal (Conversation avec une femme) part d’une collecte de témoignages auprès de trois femmes syriennes ayant fui leur pays, rencontrées à Paris et en Picardie. Le spectacle organise la rencontre et la friction d’une écriture auto-biographique, des matières mémorielles, du théâtre, de la danse, du cinéma documentaire et de la création musicale au plateau, autour de l’écoute et de la révolte comme devenir révolutionnaire.

Auteur Marjory Dupré

  • Interprète(s) : Ghita Serraj, Soleïma Arabi, Yasminee Lepee, Aïda Ben Hassine
  • Musicien : Guillaume Léglise
  • Réalisation documentaire : Tiffany Duprés
  • Dramaturge : Sarah Di Bella
  • Scénographe : Marta Pasquetti
  • Costumière : Marion Xardel
  • Lumières : Manuel Desfeux
  • Régie vidéo : Jean Baptiste Drouler

à 18h25 (relâche les 11, 18, 25 juillet) à La factory – 2- salle tomasi – 4, rue Bertrand

FIEF – Cie L’Échappée – Saint Quentin (02)

La Compagnie L’Échappée propose un spectacle autour d’un jeune garçon tout juste adulte habitant dans une petite ville entre la banlieue et la campagne. Il navigue entre la boxe, les copains, le spliff, et une fille. Leur fief, c’est un territoire, et c’est surtout un langage. Une langue qui claque, brutale, composite, faite de mots d’argot, de verlan…

« Chez nous, il y a trop de bitume pour qu’on soit de vrais campagnards, mais aussi trop de verdure pour qu’on soit de vraies cailleras ».


Une bande de copains perdus entre deux mondes, paralysés par leurs désirs d’envol et de rêves d’ailleurs trop grands pour eux.
Dans un récit où la colère, l’ennui, la peur se mêlent à la pudeur, la tendresse, la poésie et l’humour, FIEF dresse le portrait brutal et jouissif d’une certaine jeunesse sacrifiée.

LA FACTORY (LA) – 2-SALLE TOMASI

à 11h15 du 7 au 30 juillet à LA FACTORY – (relâches les 11, 18 & 25 juillet) – Réservations : +33 (0)9 74 74 64 90

ABÉLARD – Compagnie Les Petites Madames – Corbie (80) / Théâtre/Musique

Abélard, petit être candide, vit depuis toujours dans un marais où il coule des jours paisibles. La brève rencontre d’Epilie, beauté bourgeoise et inaccessible, va bouleverser son quotidien…

La Compagnie LES PETITES MADAMES s’est emparée de la bande dessinée ABÉLARD de Régis Hautières et Renaud Dillies. Une adaptation qui nous plonge dans l’univers graphique et poétique de la BD et rend le dessin « animé » !

à 10h00 du 7 au 28 juillet (relâches les 12, 19, 26 juillet) à LA SCIERIE – 15 bd du quai St Lazare

J’AI SI PEU PARLÉ MA PROPRE LANGUE – Cie L’esprit de la forge – Tergnier (02)

à 16h10 du 7 au 30 juillet (relâches : 12, 19, 26 juillet)

ESPACE ROSEAU TEINTURIERS 45, rue des Teinturiers – +33 (0)4 90 03 28 75

J’AI SI PEU PARLÉ MA PROPRE LANGUE interroge la construction de l’identité, la fabrication des récits de l’histoire, le rapport à la création et à l’écriture, à travers le parcours d’une femme d’une rive à l’autre de la Méditerranée. Entre documentaire, enquête, fiction, l’émission tisse et croise la trajectoire de Carmen mais aussi de ses doubles féminins Angèle et Jeannine, et des 4 interprètes. Une histoire de femmes qui se répondent à 60 ans d’écart.

J’AI SI PEU PARLÉ MA PROPRE LANGUE

Mise en scène : Agnès Renaud

Interprète(s) : Marion Duphil-Barché, Pauline Méreuze, Diane Regneault, Flore Taguiev

Scénographe : Claire Gringore

Créateur son : Jean de Almeida

Lumières : Véronique Hemberger

Régie : Martin Rumeau, Jean-Marc Saba

LOUISE A LE CHOIX – Compagnie Lolium – Lomme (59)

à 10h00 du 7 au 28 juillet – (relâches : 11, 18, 25 juillet) LA FACTORY – 2-SALLE TOMASI Réservations : +33 (0)9 74 74 64 90

La compagnie Lolium propose une fable moderne qui voyage entre la cour de Louis XIV et notre époque.

Avec le monde que nous leur laissons, les enfants doivent-ils faire la révolution ? Faut-il nous écouter toujours, nous, les grands ?

Un spectacle joyeux qui veut tordre dans tous les sens la question de la liberté, du rapport à l’autorité, et du droit à la désobéissance.

ET ON EST TOUTES PARTIES… Compagnie Que Mas – Anizy-le-Château (02)

à 11h50 du 17 au 28 juillet – Relâches : 19, 26 juillet

ET ON EST TOUTES PARTIES – Cie QUÉ MÀS – Crédits photos Simon Gosselin

Au même moment et pour des raisons différentes, trois femmes rompent soudain avec leur quotidien : elles quittent leur vie, leur ville, leur destin pour se rendre au-devant d’un immense mur qui défend l’accès de ce que l’on nomme « La zone ».

Un récit qui allie anticipation et réalisme, dans une écriture profonde et alerte, teintée de l’énergie des meilleures séries.

INFOS PRATIQUES

ET ON EST TOUTES PARTIES

Texte et Mise en Scène 

Texte de Léa Chanceaulme et Kevin Keiss

Mise en Scène de Léa Chanceaulme

Collaboration artistique : Romain Francisco

Dramaturgie  : Kevin Keiss

Avec Camille Claris, Arthur Leparc, Magdalena Malina et Juliette Savary

Scénographie : Gala Ognibene

Lumières : Pierre Langlois

Régie Son : Mikaël Kandelman en alternance avec Hyppolite Leblanc

Costumes Marie-Cécile Viault

Régie plateau Yaya Dumbia en alternance avec Sarah Bisson

Régie lumière et régie générale : Olivier Maignan

L’Amicale – Ami·e·s il faut faire une pause – Lille (59) / Spectacle participatif, théâtre & plein air –

à 10h00 du 8 au 26 juillet les jours pairs au Théâtre du TRAIN BLEU

Réservations : +33 (0)4 90 82 39 06

AMIS, c’est une invitation à la pensée et la joie qu’elle procure, c’est une pièce courte, manuelle, joviale, pleine de chutes d’eau, de lianes et de vagues. Un voyage d’une heure dix, intime et aventureux, ludique et philosophique dans lequel nous avançons étape après étape, à la façon d’un conte initiatique, jusqu’à «lâcher tout».

La Ponctuelle – PEAU DE PHOQUE – Lille (59) / Emergence/ Théâtre

à 19h20 au Train Bleu

Regarder de l’extérieur ce qui nous représente, ce qui est projeté sur nos corps dès lors que nous sommes gays, femmes, ou sirènes… Une carte blanche à la Cie La Ponctuelle pour deux propositions autour de la différence. Deux propositions qui se ressemblent et se complètent, depuis leur thématique jusqu’à leur manière d’avoir été créées et mises en scène par Aurore Magnier et Lucien Fradin, qui partagent une profonde amitié artistique.

DU SILENCE À L’EXPLOSION Cie Le passe-muraille – Assainvillers (80)

à 14h50 du 7 au 29 juillet (relâches : 11, 18, 25 juillet)

PRÉSENCE PASTEUR 13, rue du Pont Trouca

Réservations : +33 (0)4 32 74 18 54  et +33 (0)7 89 21 79 44

Emportés par un tourbillon de situations kafkaïennes afin de réussir à être en règle sur le territoire français, une multitude de personnages nous font vivre des parcours interminables où l’humour surgit parfois au milieu de ces méandres ubuesques…

Un hymne à la solidarité et un hommage aux héroïnes et héros de notre époque, qui ont bravé tous les dangers pour arriver jusqu’à nous. Spectacle total, multiculturel et multimédia (théâtre, rap, danse, vidéo et films d’animation), il nous raconte comment français solidaires et exilés combattent au quotidien, main dans la main, pour un vivre ensemble digne.

SI JE TE MENS, TU M’AIMES?

SI JE TE MENS, TU M’AIMES?

Cie Théâtre du Prisme – Villeneuve d’Ascq (59)

à 10h25 du 7 au 25 juillet 

Relâches : 8, 10, 12, 13, 15, 17, 19, 20, 22, 24 juillet

LA MANUFACTURE

Réservations : +33 (0)4 90 85 12 71

Si je te mens, tu m’aimes ? tente de comprendre pourquoi les adultes, aujourd’hui, se comportent comme des enfants, et se demande si leurs préoccupations et leurs angoisses ne détruiraient pas la chose même qu’ils veulent protéger. Racontée en partie comme une histoire vraie, une enquête, mais avant tout comme une histoire purement imaginaire.

INFOS PRATIQUES

SI JE TE MENS TU M’AIMES ?

De Robert Alan Evans

Mise en scène Arnaud Anckaert

Avec : Leïla Muse et Antoine Ferron

Je tenais à vous présenter (certes de manière très succinte mais à vous d’aller les découvrir de façon plus approfondie)- ces pièces soutenues par la Région Hauts-de-France.

Le Festival Off sera une excellente opportunité de les découvrir ces créations originales et de rencontrer les comédiens.

J’ai évoqué en début d’article, un second projet culturel de la Région Hauts-de-France qui me tient également à coeur… l’opération « Lycéens en Avignon ».

Cette année encore, grâce à ce projet, ils seront à nouveau près de 180 lycéens de 12 lycées de la région à découvrir le festival, souvent pour la première fois.

Ces 180 lycéens assisteront à des spectacles et des ateliers de pratiques artistiques. Ce dispositif est mis en place par la Région Hauts-de-France en partenariat avec le CEMÉA (Centre d’Entraînement aux Méthodes d’Éducation Active) .

Ce projet m’a enthousiasmée!

Je remercie Maxime Corbec, attaché de presse chez MCD de m’avoir permis de découvrir cette belle initiative.

En savoir plus sur ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading