L’HÔTEL DE MONTESQUIEU LE LUXE CONFIDENTIEL

hotel de montesquieu paris-zenitudeprofondelemag.com

Ouverture d’un nouvel écrin dans le Triangle d’or, à deux pas des Champs Élysées : L’Hotel de Montesquieu.

Boutique-hôtel récemment ouvert dans le VIIIème arrondissement de Paris,
ce nouveau lieu luxueux, élégant et raffiné invite ses clients à un voyage vers l’Orient et l’Extrême-Orient.

Un hotel qui a une histoire…

C’est rue Frédéric Bastiat, une artère tranquille,bordée d’immeubles
haussmanniens, que Suzanne Bontemps
flashe sur le Daniel, Relais & Châteaux, en vente.


Mais qui est Suzanne Bontemps ?

Une femme dynamique et entreprenante, esthète, éprise de décoration, aimant peindre, parcourir les musées et cultivant l’art de bien recevoir. Après avoir travaillé dans la publicité pendant dix ans, et élevé ses deux filles Juliette et Charlotte, Suzanne Bontemps rêve de composer une petite collection de boutique-hôtels à son image.

En 2016, épaulée par son mari, elle rachète le Charles V, rue Saint Paul dans le Marais.

Le Daniel sera donc le second opus.

C’est avec l’aide d’Elliott Barnes, architecte d’intérieur,que Suzanne Bontemps a métamorphosé le Daniel.

Ce joli quatre étoiles un peu désuet la séduit tant par sa localisation que par les quelques
pièces de mobilier asiatique qu’elle va acquérir en même temps que les murs.

Après une année entière de travaux, l’hôtel, entièrement repensé, a enfin ré-ouvert.


Alors pourquoi « Le Montesquieu » ?

Un buste imposant de Charles
Louis de Secondat, baron de La Brède
et de Montesquieu trône dans l’entrée de l’hôtel .

En hommage au philosophe du siècle des Lumières qui, en effet, dans ses Lettres Persanes, met en scène Usbek et Rica, deux voyageurs persans. Détail qui a toute son importance puisqu’il nous montre mine de rien, l’intérêt de Montesquieu pour les splendeurs et les mystères de cet Orient lointain .

Il n’en fallait pas moins pour que Suzanne Bontemps choisisse de baptiser ce nouveau bijou de l’hôtellerie parisienne., l’hôtel Montesquieu.

Un nouveau lieu qui invite à la détente …

… entièrement repensé, découpé par le jeu du mobilier et de la lumière, qui offre désormais des espaces très intimistes pour se relaxer au retour d’une balade, prendre le thé, savourer un verre, lire, se retrouver entre amis. Avec, à disposition un honesty bar, charmant, convivial.

Les nombreux livres choisis avec soin par
Suzanne Bontemps, disséminés de-ci de-là,
à la disposition des clients incitent à se lover dans l’un des canapés confortables pour succomber à ce plaisir délicieux : lire, découvrir des personnages, des pays suggérés par les mots.

Le Montesquieu devient peu à peu un lieu de rendez-vous après une virée shopping entre amis, une exposition au musée Jacquemart André ou au Grand Palais qui ne sont vraiment pas bien loin…

Les chambres

15 suites et trois chambres mansardées auxquelles on accède à l’aide …d’une clé, une vraie, en métal, comme dans une maison particulière (et non un bip de carte magnétique).

Qu’elles soient côté rue, avec pour certaines un balcon filant et vue sur la tour Eiffel, ou côté cour, elles sont toutes grandes, très lumineuses et très calmes.

Nous ne pouvons que saluer l’arrivée de ce nouveau fleuron de l’hôtellerie parisienne que nous vous invitons vivement à aller découvrir, en famille, entre amis ou pour un rendez-vous professionnel.

HÔTEL DE MONTESQUIEU

8 rue Frédéric Bastiat

75008 Paris

+33 1 42 56 17 00

En savoir plus sur ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading