Dans le cadre magnifique de la Recyclerie à la Porte de Clignancourt, se tenait la présentation presse du label PME + en présence de plusieurs entreprises labellisées.

Grâce à une introduction détaillée du Président de la Fédération des Entreprises et des Entrepreneurs de France, Dominique Amirault, nous avons pu comprendre en quoi ce label était important pour l’image des producteurs associés.

 

Ainsi le label PME +, créé en 2014, montre les valeurs émotionnelles d’un certain ancrage territorial et d’une équité relationnelle avec les entreprises et leurs fournisseurs.
Le savoir faire et la qualité sont les axes majeurs des 110 entreprises PME+ labellisées (on note 128 marques dans 13 régions).
Ce label permet de créer une communauté d’entrepreneurs dans une démarche d’amélioration continue. C’est ainsi que l’on remarque qu’il y a un potentiel de développement car le lien émotionnel est mis en avant pour renforcer le contact avec le client.

Ainsi « éduquer le consommateur » à manger et acheter français montre que la décision est dans l’achat via l’émotion d’un produit.
Pour pouvoir intégrer ce label, qui permet une visibilité plus accrue mais aussi de mettre en avant la responsabilité sociétale de l’entreprise, il faut entreprendre une démarche en 5 étapes :

Bien sûr les deux principaux critères d’éligibilité à la démarche PME sont :

Il est important de souligner que de nombreuses entreprises font appel à des Esat pour aider les handicapés à l’intégration en milieu professionnel.
De nombreuses entreprises avec le label PME+ proposent des produits alimentaires, de beauté, d’hygiène, textile, de bricolage…

Un logo référence tout cela.

Label PME+

 

 

Parmi  les entreprises présentes à cette conférence de presse :

Ethiquable : un créateur de chocolat et d’épicerie basé dans le Gers. Le Gianduja est une tuerie.

L’œuf de nos villages : 400 aviculteurs (oui j’ai appris un mot) présents dans cette coopérative.

Famille Vacher : un apiculteur qui rêve de cartonner sur Instagram. Son miel est un pur délice.

Lobodis (c’est un torréfacteur basé à Bain de Bretagne. Je vous conseille leur café caraïbéen, un pur délice!).

&  Lucien Georgelin (foncez et commandez en ligne!  Leurs produits sont top!)

Les initiatives qui favorisent une consommation responsable et engagée devraient non seulement être (re)connues mais surtout davantage mises en avant.

 

Maxime Patrault

Article rédigé par Maxime Patrault chroniqueur pour Zenitude Profonde Le Mag

 

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] sites de cueillette sauvage (puisqu’il s’agit de fleurs sauvages ) sont contrôlés par ECOCERT avec lequel ELIXIRS & CO travaille depuis 20 […]

MireilleOver60
4 années il y a

Très intéressant et dans un lieu que j’adore !