Qui parmi vous connaît la TIELLE SÈTOISE?

Une délicieuse spécialité gastronomique!

J’ai eu grand plaisir à découvrir – lors d’une conférence de presse suivie de dégustation – cette tourte à base de poulpe qui est en passe d’obtenir la dénomination IGP (Indication géographique protégée).

Lors de cette conférence, François CommeinhesMaire de Sète et Président de Sète Agglopôle Méditerranée et Christian Dassé, Président de l’Association pour la Promotion de la Gastronomie Sétoise nous ont raconté l’histoire de cette véritable institution sétoise.

François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète Agglopôle Méditerranée et Christian Dassé, Président de l'Association pour la Promotion de la Gastronomie Sétoise À droite, François Commeinhes, Maire de Sète et Président de Sète Agglopôle Méditerranée et Christian Dassé (à gauche), Président de l’Association pour la Promotion de la Gastronomie Sétoise

Un peu d’histoire…

La première fois que la Tielle fut commercialisée, ce fut en 1937, sur le port de Sète. C’est Adrienne Virduci, une mamma italienne qui en eut l’idée.

Mais l’histoire de la Tielle avait commencé bien plus tôt, sous le règne de Charles Quint, à Borgo de Gaeta, un petit village de pêcheurs situé au Nord de Naples. À l’époque les espagnols occupaient le village et les habitants de Borgo de Gaeta – dont le plat principal était souvent réduit à une sorte de pizza faite d’un peu de pâte à pain, de quelques tomates et de quelques olives – remarquèrent que les espagnols « couvraient » leur « pizza » ce qui évitait à la garniture de se dessécher…

Ils s’empressèrent d’adopter cette coutume. Et au lieu d’enfourner la préparation à même la sole du four, ils la façonnèrent dans un moule appelé « téglia » qui finit par donner son nom à cette tourte. Les premières tielles étaient nées!

Trois siècles plus tard les italiens débarquaient à Sète avec… la Tielle de Gaète.

Tielle qui sera bientôt agrémentée de ces petits « pouffres » (poulpes) que les pêcheurs gardaient pour leurs familles. Et c’est ainsi que nous arrivons à 1937Adrienne Virduci, la fameuse mamma italienne, décide d’en faire commerce.

telles_sete Tielles de Sète – Photo ©Zenitude Profonde Le Mag

Depuis la Tielle est LA spécialité de Sète.

De générations en générations, cette tourte a acquis ses lettres de noblesse sauf que … puisqu’elle n’est pas encore protégée par un label, elle sera très vite plagiée.

Défendre la Tielle de Sète. 

En juin 2013, un groupe d’artisans et d’industriels (avec notamment treize fabricants de tielles, descendants de la famille Virduci pour la plupart), crée l’APGS (association pour la promotion de la gastronomie sétoise).

Leur objectif: fédérer les producteurs de tielles du bassin de Thau pour obtenir une IGP (Indication géographique protégée): TIELLE DE SÈTE.

En 2014 la première fête de la Tielle Sétoise est organisée. Un énorme succès puisque 2000 visiteurs y participent. Depuis c’est devenu un évènement incontournable.

En 2017, la Commission permanente du Comité National des Indications Géographiques Protégées a donné son accord pour le lancement de l’instruction du dossier. Il devrait aboutir prochainement.

Christian Dassé, Président de l'Association pour la Promotion de la Gastronomie SétoiseChristian Dassé, Président de l’Association pour la Promotion de la Gastronomie Sétoise

Christian Dassé (Président de l’AGPS) se réjouit d’avance:  «Ce serait la première IGP pour un produit alimentaire transformé» …

Nous avons dégusté cette fameuse Tielle … un délice!

Tièlle de Site

Je ne saurais que trop vous inciter à découvrir cette délicieuse spécialité culinaire si vous passez par Sète. Vous serez probablement conquis.

Crédits photos : Zenitude Profonde Le Mag

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isalès - Les Jolies Quinquas

Ah mais oui ! La vraie est une délice et la meilleure est au Paradiso à Sète ! A emporter! Bon week-end !

MireilleOver60
MireilleOver60
4 années il y a

Et oui je connais chaque année depuis Balaruc… iĺs n’ont pas fini de monter leurs prix !!! 🤣🤣🤣🤣😂🤣🤣
Bisous
MireilleOver60

jai50ansetapres
jai50ansetapres
4 années il y a

C’est bien de valoriser les spécialités culinaires régionales, c’est l’identité du pays. Bravo