Le Dr Félix Kersten, un nom que vous n’aviez peut-être jamais entendu mais que vous n’oublierez jamais !

Créée par Antoine Nouel – à qui l’on doit également la mise en scène et qui incarne le Dr Félix Kersten – cette pièce aborde cette période noire de l’histoire sous un autre jour.

Celui de l’espoir, de l’humanité, et paradoxalement celui de la liberté .

« L’humanité est capable du pire et c’est ce qu’elle retient le mieux, mais elle est aussi capable du meilleur. »

Le pitch : Berlin 1943

Le Dr Kersten, médecin en thérapie manuelle, est attendu par Himmler, l’un des plus proches disciples du Furher.
Il acceptera de soulager ses douleurs…mais en échange, en guise d’honoraires… il lui remet juste une liste.
Et à chaque consultation, une nouvelle liste, de plus en plus longue…
Ce sont les noms des gens que le docteur demande à Himmler de libérer…

Grâce à Félix Kersten, 100 000 vies – 60 000 juifs mais aussi des milliers de Témoins de Jéhovah, de Tziganes, d’homosexuels et de résistants – seront sauvées.


D’après une histoire vraie.



Les trois comédiens sont excellents.

Antoine Nouel incarne un Félix Kersten aux qualités humaines extraordinaires . Il donne vie au texte avec une empathie quasi palpable.

Philippe Bozo (Himmler) réalise une véritable prouesse : parvenir à mettre en avant la fragilité d’Himmler face à la douleur, sa façon de présenter les valeurs du Führer (un peu comme s’il les répétait sans réfléchir donc sans être vraiment de toute l’horreur qu’il y a derrière…), ses efforts pour que le docteur devienne son ami …

…bref parvenir à faire d’Heinrich Himmler, Reichsführer des SS, membre principal de la garde rapprochée de Hitler, et chef de la police et de la Gestapo… un homme qui peut être animé de sentiments et d’autres valeurs que la cruauté…chapeau!

(Philippe Bozo est également à l’origine du son et des images . Notamment ces extraits poignants qui suggèrent sans montrer, projetés en arrière plan au début de la pièce…)

Troisième homme de cet excellent trio, Franck Lorrain.

S’il parait rester dans l’ombre au début de la pièce, c’est au fur et à mesure qu’il dévoilera lui aussi ses véritables sentiments jusqu’à un superbe monologue final.

Allez-y les représentations sont les jeudis, vendredis et samedis à 21h at le dimanche à 14h30 au Studio Hébertot.

Infos pratiques

DEUX MAINS, LA LIBERTÉ

De Antoine Nouel avec la participation de Frank Baugin
Mis en scène par Antoine Nouel
Avec Philippe Bozo, Franck Lorrain et Antoine Nouel
Lumière : Denis Schlepp
Son et images : Philippe Bozo

Du 01 septembre au 06 novembre 2022

(Relâche le 20 octobre)

Jeudi, vendredi et samedi à 21h

Studio Hébertot

78 bis Bd des Batignolles – 75017 Paris

Réservations en ligne

En savoir plus sur ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading