« L’ÉDUCATION SENTIMENTALE « , Paul Emond signe une adaptation particulièrement réussie du roman de Flaubert.

l education sentimentale au theatre poche montparnasse zenitudeprofondelemag.com

Interprétée et mise en scène par Sandrine MOLARO et Gilles-Vincent KAPPS, la pièce est actuellement jouée au théâtre Poche Montparnasse à Paris.

Cette adaptation de l’épopée ordinaire de l’un des plus magnifiques anti-héros de la littérature, Frédéric Moreau, intrigue et séduit dès les premières minutes.

Un véritable bijou artistique!

Le pitch : Au cœur de la Monarchie de juillet, entre Nogent et Paris, le spectateur est emporté par les déambulations amoureuses et politiques de Frédéric Moreau.

« L’Éducation sentimentale » est un roman d’apprentissage qui pulvérise nos dernières illusions, et dans cette adaptation théâtrale, deux acteurs-musiciens talentueux font de cette matière à jouer une expérience moderne et survoltée.

Sandrine MOLARO et Gilles-Vincent KAPPS portent brillamment sur scène les personnages complexes et profonds de Frédéric Moreau et de son entourage.

Leur jeu d’acteur est captivant, leurs performances musicales envoûtantes, et leur interprétation donne vie de manière saisissante à l’histoire de ce jeune homme en quête d’amour et de sens dans un monde en constante évolution.

La mise en scène de Sandrine MOLARO et Gilles-Vincent KAPPS est d’une grande finesse.

Elle mêle habilement éléments musicaux et théâtraux pour créer une atmosphère unique.

Les décors et les costumes sont soigneusement pensés avec une esthétique à la fois moderne et rétro.

L’ÉDUCATION SENTIMENTALE
Gilles-Vincent Kapps et Sandrine Molaro
Théâtre de Poche-Montparnasse.
Photographie de Pascal Gely / Hans Lucas

« L’Éducation sentimentale », une pièce de théâtre qui suscite dès les premières minutes, un grand intérêt chez tout spectateur aimant le bon théâtre.

La pièce, en effet, questionne notre rapport aux autres, à l’amour, à la politique et à la société. Elle nous confronte à nos propres illusions et nous pousse à réfléchir sur notre place dans le monde. C’est un véritable tour de force artistique qui mérite d’être découvert et applaudi.

Cette adaptation audacieuse et captivante vous transportera dans l’univers fascinant de Frédéric Moreau et vous fera vivre une expérience théâtrale inoubliable.

La Musique… une troisième voix

L’ÉDUCATION SENTIMENTALE
Texte de Gustave Flaubert
Mise en scène et interprétation par Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps
Théâtre de Poche-Montparnasse. Photographie de Pascal Gely / Hans Lucas


Gilles-Vincent Kapps, co-metteur en scène et interprète de la pièce nous confie :

« La musique originale du spectacle a été composée en collaboration et dans un dialogue constant entre Sandrine Molaro et moi-même.
Nous l’avons ajustée continuellement au fur et à mesure que nous avancions dans l’élaboration du projet, puis taillée sur mesure pendant les répétitions au plateau.
Cette adaptation théâtrale de L’Éducation sentimentale pour deux interprètes – à deux voix – représente en soi une véritable partition avec sa propre musicalité, ses rythmes, ses contrepoints, ses ruptures et ses envolées. La musique a été pensée comme une troisième voix à part entière. Elle prend en charge une partie du récit, accompagne le jeu des comédiens et contribue à faire surgir images et émotions dans
l’imaginaire du spectateur. La musique navigue entre deux dimensions, tantôt épique et cinématographique, tantôt intimiste, minimale, au plus près du cœur des personnages. Sonorités acoustiques et électroniques se mélangent.
Notre souci était également de préserver des moments où la musique est jouée en direct.

Guitare électrique, accordéon et synthétiseur sont à portée de main, et font partie des supports de jeu. Ce à quoi nous avons ajouté un sampleur, qui permet aux interprètes sur le plateau
d’interagir directement sur la bande-son du spectacle. »

L’ÉDUCATION SENTIMENTALE
Gilles-Vincent Kapps et Sandrine Molaro

Théâtre de Poche-Montparnasse.
Photographie de Pascal Gely / Hans Lucas

« Nous nous sommes emparés de cette histoire à la manière d’un conte. Une farce pathétique, une épopée de l’ordinaire.

[…] l’écriture de Flaubert, nous parle de nous, hommes et femmes d’aujourd’hui. Avec humour, désinvolture et l’énergie subversive d’une révolution en marche, nous allons raconter cette vie qui passe comme un souffle.

Une vie entière, qui pourrait ressembler à la nôtre. Avec ses amours boiteuses, ses amitiés, ses trahisons, ses désespoirs et ses fulgurants moments de bonheur.


S’identifier à Frédéric Moreau n’allait pourtant pas de soi.

« Looser » absolu, incapable d’action, qui traverse la révolution de 1848 comme s’il assistait à un spectacle, qui peine à se choisir un destin parmi tous les possibles qui s’offrent à lui, et qui semble collectionner les rendez-vous manqués…

Et pourtant il nous interpelle, dans sa façon de nous décevoir ! Il nous semble incarner nos manquements, nos illusions perdues, nos regrets…[…] Cette « petite » histoire semble nous faire signe, nous lancer un appel et un sentiment d’urgence nous saisit, une nécessité à raconter : nous ne sommes pas condamnés à l’éternel avortement de nos aspirations ! »

Sandrine MOLARO et Gilles-Vincent KAPPS metteurs en scène et interprètes de la pièce

Si vous êtes à la recherche d’une expérience théâtrale unique, ne manquez pas « L’Éducation sentimentale » au théâtre Poche Montparnasse.

Réservez dès maintenant vos places et laissez-vous emporter par cette épopée dont les acteurs parviennent à induire savamment des sentiments qui se fondent dans plusieurs époques.

L’ÉDUCATION SENTIMENTALE

Gustave Flaubert

Libre adaptation Paul EMOND
Mise en scène et interprétation
Sandrine MOLARO et Gilles-Vincent KAPPS
Collaboration artistique : David TALBOT
Scénographie : Esther GRANETIER
Lumières : François THOURET
Musique originale : Gilles-Vincent KAPPS
Costumes : Sabine SCHLEMMER
Réalisation robe : Julia BROCHIER
À partir du 29 août 2023

Du mardi au samedi 19h, dimanche 15h

Durée 1h20
Coréalisation La Fiancée du Requin et Théâtre de Poche-Montparnasse

Renseignements et réservations au 01 45 44 50 21
Du lundi au samedi de 14h à 17h30
Le dimanche au guichet du théâtre de 13h à 17h30

En savoir plus sur ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading