LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY OU QUAND THOMAS LE DOUAREC REVISITE LE ROMAN D’OSCAR WILDE

dorian gray

Une performance théâtrale exceptionnelle !

Après le Misanthrope dont il nous avait déjà offert très récemment une superbe adaptation lors du mois Molière à Versailles, le talentueux metteur en scène Thomas Le Douarec revient pour quelques dates au Ranelagh à Paris avec son adaptation extraordinaire du Portrait de Dorian Gray.

Une pépite !

Qu’il s’agisse des décors, des costumes, des jeux de lumières aussi bien qu’au niveau du jeu des quatre comédiens, cette pièce fascine.

Bien sûr, il y a le texte d’Oscar Wilde, dans lequel l’adaptation de Thomas Le Douarec vous donne une folle envie de vous replonger.

Ce texte jugé scandaleux au point d’être censuré à sa sortie en Angleterre en 1891 et que Thomas le Douarec en note d’intention évoque en ces termes :

« … Rares sont les romans aussi bien dialogués : certaines scènes sortent tout droit du livre. Et par la suite, pour écrire ses meilleures pièces de théâtre, Wilde n’a jamais cessé de piocher dans son unique roman. Telle est mon obsession : vous faire découvrir, pour la première fois, la plus grande pièce d’Oscar Wilde …« 

Le roman d’Oscar Wilde est remarquablement mis en scène par Thomas le Douarec et porté par des comédiens d’exception !

On ne présente plus Thomas le Douarec, auteur, comédien et metteur en scène d’un talent incomparable : plus d’une cinquantaine de productions à son actif, aussi à l’aise dans les tragédies que dans les comédies.

Le Portrait de Dorian Gray
Crédits photos Cie Le Douarec

Avec ce perfectionnisme artistique et le souci du détail qui le caractérisent, Thomas Le Douarec crée de véritables « pépites scénographiques » mêlant avec brio théâtre, musique et danse.

Un passionné de théâtre – mais pas que puisqu’il est également apparu dans plusieurs films – qui s’est fait un nom dans le paysage culturel français.

En 2005, il fonde sa propre compagnie de théâtre, la Cie Thomas Le Douarec. Il y met en scène ses propres pièces, notamment « Sur le dos d’un éléphant », ou « L’Idiot » d’après Dostoïevski

En 2010, il s’essaie à la Comédie Musicale avec Mike, laisse-nous t’aimer inspiré de la vie de Mike Brant au théâtre Comédia qui lui rapporte trois nominations aux Molières 2011 dont celle pour le Meilleur spectacle musical

Et tant qu’on y est, je vous invite à aller découvrir son spectacle musical Le Jour où je suis devenue chanteuse black, co-écrit avec Caroline Devismes, qui cartonne actuellement au Café de la Gare les mardis et mercredis à 21h.

Tout ça pour vous dire que la mise en scène est exceptionnelle !

Les comédiens

Le portrait de Dorian Gray
Fabrice Scott (Harry) et Mickael Windmühle (Dorian)
crédits photo Cie Le Douarec

Mickael Winum est Dorian Gray

Mickaël WINUM commence son parcours artistique sous la direction du metteur en scène franco-tchèque Jaromir Knittel qui lui fait jouer « L’Aiglon » d’Edmond Rostand au Festival de théâtre de Charleville-Mézières en 2007, rôle qui lui vaut un prix d’interprétation individuelle. Il joue ensuite le rôle du Naturaliste dans « Le Verfügbar aux enfers » de Germaine Tillion à Paris et en tournée puis au Festival D’Avignon en 2010.
En 2011, Mickaël est admis au Conservatoire de théâtre de Strasbourg dans la promotion de Jacques Bachelier.

Il y reste un an et déménage à Paris où il jouera en 2013 le rôle du fantôme paternel dans « L’oiseau bleu » une création de Nâzim Boudjenah de La Comédie Française. Il part ensuite à l’étranger pendant trois ans et notamment en Asie après avoir décroché trois contrats de mannequin, ce qui lui permet de peaufiner son niveau d’anglais.

En 2018, à son retour, il joue Oreste dans « Andromaque » mis en scène par Anne Delbée au mois Molière à Versailles, au Festival d’Angers et au Festival de Figeac. Enfin Mickaël développe, avec la metteur en scène Caroline DARNAY, un spectacle d’après « Le discours sur le bonheur » d’Emilie du Châtelet.

Il a tourné pour le cinéma dans « Le jour viendra » de Suzanne Schneider, « Quand vais-je te revoir » de Raphaëlle Jean-Louis, « Krank » de Caroline Chu et aussi dans des téléfilms.

Egalement peintre, il prépare actuellement sa première exposition.

Marylou Salvatori ( Sybil, Sally, Duchesse)

Marilou salvatori-le portrait de dorian gray - zenitudeprofondelemag.com

Marylou Salvatori est une jeune comédienne originaire de Montpellier qui après son diplôme de théâtre en 2014 s’est formée à la danse.
En 2015, la jeune femme intègre le Conservatoire Camille Saint Saëns de
Paris, puis celui de Jacques Ibert en 2017.

Elle fait ses débuts devant la caméra en 2014, dans le court-métrage Sur les planches puis enchaîne les rôles dans plusieurscourts-métrages avant de passer aux longs-métrages. On la retrouve dans Alfonse, de Nicolas Bedos, puis elle sera à l’affiche du film No Treatment, de Michel Albertini.

Côté télévision, l’actrice incarne Madame Bovary dans un épisode de Secrets d’histoire centré sur la vie de Gustave Flaubert, en 2021 et rejoint le casting de Plus belle la vie sur France 3 en 2022, dans la peau de l’avocate Elisa. L’année suivante, Marylou Salvatori est dans Les Invisibles, de Chris Briant. La comédienne est également une passionnée de danse (particulièrement tango et danse contemporaine). mais aussi chanteuse et musicienne puisqu’elle joue du violon et de la guitare.

Fabrice Scott est Lord Henry (Harry)

Comédien formé au Drama Center London, metteur en scène et réalisateur,
Fabrice Scott est né à Montréal en 1970 au sein d’une famille bilingue.
Il débarque en France à l’âge de 6 ans. Ses premiers cours de théâtre à l’annexe de l’École Florent à Bordeaux le conduisent à fréquenter ceux qui font du théâtre dans sa région tels que Renaud Cojo ou Juliette Meyniac. Il décide alors d’étudier sérieusement le théâtre pour en faire son métier et part à Londres où il est admis à la Drama Center.

Il s’installe ensuite à Paris où il collabore, entre autres, plusieurs fois avec Mathieu Boisset et instaure une longue complicité avec Thomas Le Douarec.

Il met aussi en scène le spectacle Rupture, un montage chorégraphié et musical sur la rupture dans le couple.

fabrice scott  le portrait de dorian gray lord henry zenitudeprofondelemag.com

Ses activités théâtrales sont ponctuées par des apparitions à la télévision anglaise ou française, ainsi que des dramatiques radiophoniques. Ses tournées européennes, notamment avec la compagnie Octogone (Le Garçon de la photographie, Ciment) l’amènent en Italie où il demeure quatre ans (il y apprend une troisième langue) et où il commence une carrière dans le cinéma. Il y engage un travail sur la voix avec Alessandro Fabrizi et Kristin Linklater avec qui il jouera en Italie et au Portugal.

Quand il rentre en 2006 il fonde « le Club » avec Delphine Lanson. Ensemble ils développent de nombreux projets dont plusieurs courts métrages. Depuis, il vit à Paris et continue à travailler
des deux côtés des Alpes, avec Marco Bellocchio, Anne Riita Ciccone, Aureliano Amadei, ou encore dans des productions anglophones telles que Romeo & Juliette de Carlo Carlei ou L’Enquête de Tom Tykwer. Il met en scène Les Bonnes manières d’Alan Ayckbourne au théâtre des Abbesses en 2014. Il
collabore avec la compagnie Anomalie sur le projet Entrevoir qui verra le jour en 2017 au Théâtre Silvia Monfort. Dernièrement il a joué Ghost dans la série Loin de chez nous de Fred Scotlande sur France 4. Fabrice Scott enseigne aux Cours Florent dans le département « Acting in English ».

Maxime de Toledo est Basil (le peintre)


Acteur chanteur et danseur franco-américain, Maxime est né à Paris et a grandi entre la France, l’Argentine et la Floride. Il parle couramment le français, l’anglais, l’italien et l’espagnol, ainsi que l’allemand et le mandarin.

Maxime a suivi une formation au Cours Florent et à la Manhattan School de New York.

Sa formation en théâtre et en chant classique l’amène naturellement vers l’opéra, il voyage dans le monde entier avant ses débuts au Metropolitan Opera de New York.

Mais très vite il est happé par la comédie musicale et apparait à Broadway, off-Broadway et internationalement dans de nombreux “shows” ( Camelot, La Mélodie du Bonheur, Yank, Hair, Titanic, ou la pièce à succès This).
Toujours aux Etats-Unis, on le voit dans les séries TV cultes (The Sopranos ou All My Children), et au cinéma dans de nombreux films indépendants comme One Last Beat, Foulard, ou One Last Thing, avec Ethan Hawke. Il incarne Tom dans Un Village Français , et Soma dans Crossing Lines

Sur scène, il se produit dans Passion au Châtelet, Forever Young au Théâtre Bobino, et joue Obéron dans Un Songe d’une Nuit d’Eté au Théâtre 14, le Juge Turpin dans Sweeney Todd à l’Opéra de Toulon, et le Baron dans La Vie Parisienne en tournée. Il est actuellement dans « Le visiteur » d’Eric-Emmanuel Schmitt au théâtre Rive gauche.

Et j’avoue que , de ces quatre comédiens, il m’est impossible de vous dire lequel nous a le plus séduit car cette pièce s’apparente à une partition jouée à plusieurs mains que chaque artiste tend à rendre exceptionnelle !

INFOS PRATIQUES

LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY

Auteur : Oscar Wilde
Mise en scène : Thomas Le Douarec

Distribution : Mickael Winum, Caroline Devismes, Fabrice Scott et Thomas le Douarec

Musique Originale et bande son : Mehdi Bourayou
Création lumière et régie : Stéphane Balny
Décors et scénographie : Thomas le Douarec
Costumes : José Gomez
d’après dessins de Frédéric Pineau

Production / Co-Production : Compagnie Thomas Le Douarec et Protect Artistes Music

prochaines représentations au Ranelagh : 

Dimanche 10 décembre à 11H

Samedi 23 décembre à 14H

Mardi 26 décembre à 16H30

Mercredi 3 janvier à 20H

Dimanche 14 janvier à 11H

Samedi 27 janvier à 14H

Les dates et horaires des représentations en février, Mars, Avril et Mai, seront affichées sur le site du Théâtre Le Ranelagh

RÉSERVATIONS ICI

En savoir plus sur ZENITUDE PROFONDE LE MAG

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading